Les outils pour faire vos propre previsions!Classement des tornades de l'anneeAmateurs inscrivez-vous!Les videos de tornadesLe site meteo de la semaineAnecdotes meteorologiquesLes nouvelles du siteInformations sur le site
Click here for english version
Images de foudreImages de tornades au CanadaImages d'ouragansImages de nuagesImages d'orages captees par ces camerasDivers phenomenes de la nature en imagesReportages et images sur mes chasses a l'orage


L'aspirateur

Je suis météorologiste en France et je suis passionné par les orages.

Une anecdote m'est arrivée le 21 juin 1986, j'étais alors âgé de 12 ans...

Comme tous les enfants de mon âge, je jouais au grand air, profitant du soleil. La chaleur avait été très forte ce jour-là (plus de 32°).

En tout début de soirée, les nuages commençaient à se former au-dessus de la ville de Dreux (à 80 kilomètres à l'ouest de Paris). Je ne m'en inquiétais par vraiment. Pourtant, déjà à cette époque, je me passionnais pour la météo et je passais des nuits entières à regarder les orages...

Le cumulonimbus se développait peu à peu, mais l'orage semblait encore loin d'éclater.

Pourtant, quelques minutes plus tard, le vent se leva brusquement. De violentes rafales secouaient les arbres dans tous les sens.


Mes parents s'étaient mis à la fenêtre pour m'appeler et me demander de rentrer. Toutefois, le bruit du vent m'empêchait de les entendre. Mais leur insistance me faisait comprendre qu'il fallait que je rentre de toute urgence.

C'est ce que je fis, mais aussitôt, je m'installais derrière la fenêtre de ma chambre qui donnait sur l'ouest. Habitant sur une colline, je pouvais voir la ville entière à perte de vue.

Ce que je vis alors était impressionnant...

Le nuage d'orage tout entier semblait aspirer le sol vers lui. En fait, toute la poussière, les papiers et les objets assez légers montaient vers le nuage, la ville toute entière se trouvait dans le centre d'alimentation du cumulonimbus dont la base touchait quasiment le sol.

A l'approche du nuage, le vent soufflait de plus en plus fort, de grosses branches d'arbres volaient au-dessus des immeubles, et l'obscurité devenait très intense.

Une fois arrivé au-dessus de nous, un vent inouï balaya notre zone d'habitation. Celà ne dura que quelques secondes mais les arbres étaient pliés en deux sous l'effet des rafales.

C'est seulement deux ou trois heures plus tard que l'orage éclata; il fut particulièrement violent, avec de fortes pluies.

Frédéric Decker
Paris (France)


Cette histoire lue fois
depuis le 3 juillet 1998

La nature insolite en mouvement!Le forum officiel du site Nature insoliteLaissez une trace de votre passage sur ce site!Ce qui a ete mis a jour sur le site depuis votre derniere visitePour tout savoir sur le site, la meteo, les evenements a venir, etc.Qui etes-vous, d'ou venez-vous, ecrivez-moi!Retourner au menu principal de la section