Les outils pour faire vos propre previsions!Classement des tornades de l'anneeAmateurs inscrivez-vous!Les videos de tornadesLe site meteo de la semaineAnecdotes meteorologiquesLes nouvelles du siteInformations sur le site
Click here for english version
Images de foudreImages de tornades au CanadaImages d'ouragansImages de nuagesImages d'orages captees par ces camerasDivers phenomenes de la nature en imagesReportages et images sur mes chasses a l'orage


L'orage du 5 juillet 1999 II

J'habite à Anjou, près de Montréal au Québec. Je suis ambulancier. Cet orage, du 5 juillet 1999, a fait peur à bien du monde, dont moi.

J'ai été réveillé vers 2h00 cette nuit-là par le tonnerre qui grondait au loin et je me suis levé pour fermer les fenêtres. Les éclairs ne cessaient de scintiller dans le ciel et, dans le temps de le dire, l'orage nous frappait telle une locomotive lancée à pleine épouvante.

Je n'ai même pas eu le temps de fermer les deux fenêtres de ma chambre que la pluie commençait à tomber. Puis est venu le vent. Tout a commencé si vite que j'ai immédiatement su que cet orage serait très fort. Mais je ne me doutait pas à quel point.

Alors que je m'affairais toujours à fermer les fenêtres, le vent s'est intensifié au point de faire voler tout ce qui se trouvait dans ma cour... chaises et table de patio, poubelle et débris de toute sorte.

Puis le son du vent est devenu comme un grondement et j'ai vu un arbre, dans la cour de mon voisin arrière, qui s'agitait en tournant, les branches et les feuilles comme aspirées vers le haut. La pluie semblait tourbillonner aussi. Était-ce une mini-tornade? Je ne le sais pas. Ça m'a tout de même fait assez peur pour que je fasse descendre ma petite famille au sous-sol.

Moi qui aime observer les orages, je n'osais pas m'approcher des fenêtres car j'avais peur qu'elles n'éclatent par le vent.

Moi qui suis pourtant habitué à vivre des situations stressantes et de voir des horreurs, dans mon métier, je peux vous dire que j'ai été plusieurs jours à très mal dormir par la suite. Le moindre coup de vent me faisait sursauter.

Encore ce soir, le 22 juillet 1999, il y a des orages pourtant bien pépères. Je les observe, redécouvrant la beauté de cette force de la nature, mais je ne suis pas capable de réfreiner cette inquiétude qui prend aux trippes.

Daniel Lessard
Anjou, Québec, Canada


Cette histoire lue fois
depuis le 7 juillet 1999

La nature insolite en mouvement!Le forum officiel du site Nature insoliteLaissez une trace de votre passage sur ce site!Ce qui a ete mis a jour sur le site depuis votre derniere visitePour tout savoir sur le site, la meteo, les evenements a venir, etc.Qui etes-vous, d'ou venez-vous, ecrivez-moi!Retourner au menu principal de la section