Les outils pour faire vos propre previsions!Classement des tornades de l'anneeAmateurs inscrivez-vous!Les videos de tornadesLe site meteo de la semaineAnecdotes meteorologiquesLes nouvelles du siteInformations sur le site
Click here for english version
Images de foudreImages de tornades au CanadaImages d'ouragansImages de nuagesImages d'orages captees par ces camerasDivers phenomenes de la nature en imagesReportages et images sur mes chasses a l'orage


Alerte de tornade

Voici une anecdote, c'est notre histoire d'aventure qui nous a servi d'initiation avec les "Tornado Warning"! Tout a commencé le 16 mai 2000. À cette date, mon épouse et moi sommes partis en voyage pour faire, en voiture/camping, la tournée des États-Unis. Notre premier attrait était Fort Laramie dans le Wyoming.

Après trois jours de routes et près 3200 km nous venons de traverser le Nebraska et nous entrons dans le Wyoming. Le ciel est noir et c'est très humide. Ça sent l'orage à l'horizon. Nous décidons de nous arrêter pour faire dodo dans le Guersney State Park (un nom gravé à jamais dans notre mémoire !)

À l'entrée dans le parc, la Ranger nous informe qu'il y a un avertissement de tornade... vous savez les "Tornado Warning". Après qu'elle nous ait donné les précautions à prendre, nous passons la barrière principale et nous pensons exactement la même chose: Ah les américains! C'est toujours plus gros chez eux que partout ailleurs!

Sincèrement, on s'attend à ce qu'il ne fasse pas très beau ce soir, qu'il pleuve beaucoup et qu'il y ait quelques éclairs mais de là à faire paniquer le monde avec un "Tornado Warning" y'a des limites...

Nous partons donc nous installer après avoir fait une bonne reconnaissance du terrain. Il n'y a presque personne mais c'est normale, au mois de mai nous sommes hors saison et nous avons constaté ce fait dans les campings précédents. Nous décidons de sortir notre tente et de nous installer à côté d'une roulotte (fifthweel) qui est placée sur des blocs de bois.

Le ciel est noir... très noir et le vent se fait de plus en plus fort mais ça peut se comparer au Québec... À ce stade-ci il s'agit d'une bonne tempête.

La tente est maintenant montée mais nous décidons d'attendre avant de sortir poêle et fanal car le ciel est à la tempête. Je fais quelques farces en disant que la roulotte qui est sur des blocs de bois à côté de nous ne tiendra jamais le coup avec ce vent qui se lève! Je propose donc de déposer dans le fonds de la tente nos valises et notre équipement pour se coucher (oreiller, matelas et sac de couchage) pour que le poids la tienne bien en place. Nous rentrons ensuite dans la voiture et jasons un peu en attendant la pluie.

À un moment donné ça se met à cogner sur le toit... On constate rapidement que c'est des petits grêlons tout mignons... Il en tombe pendant 10 minutes. Le sol est couvert de ces petites boule de glace.

Par la suite le plaisir continue... Il tombe maintenant des balles de golf pendant encore un bon 10 minutes. J'ai même osé prendre quelques photos. Il serait grave de ne pas souligner que le vent est de plus en plus fort...

Notre tente se déplace avec le vent... Les piquets fixés au sol ne sont pas suffisants. Je décide donc de sortir pour attacher la tente après une table à pique-nique en acier à l'aide d'une corde. Je prends quelques photos et reviens ensuite dans la voiture en attendant les autres évènements.

Maintenant, il n'y a plus rien de drôle...

L'eau du lac qui est juste à côté de nous prend l'allure d'une eau en ébullition... Je n'en crois pas mes yeux... Les grêlons qui tombent dans l'eau du lac font lever l'eau d'environ 2 pieds (60cm)... Pas 2 pouces... 2 PIEDS de haut!)

Je dis à mon épouse: "Mais qu'est-ce qui s'en vient sur nous?" Ce sont de très gros grêlons. Ils sont de la grosseur d'une balle de "soft ball" et ils tombent pendant près de 10 minutes eux aussi.

Les arbres au-dessus de nous se font littérallement déchiquetter. Les feuilles et les branches partent au vent. Notre autos est épargnée car nous sommes sous plusieurs gros arbres et les grêlons qui tombent se brisent sur les arbres. Cependant, certains tombent sur les fenêtres de côté et j'ai une grosse peur de voir ces vitres éclater.

Je prends mon manteau et le mets pour couvrir les vitres au cas où elles casseraient. Au même instant nous regardons vers le ciel pour constater que le ciel est divisé en deux. D'un côté le ciel est très dense et noir... très noir. De l'autre, de gros nuages blancs viennent à la rencontre des nuages noir. Dans le ciel, ces deux grosses masses nuageuses forment un genre de tourbillons indépendants qui viennent chacun l'un vers l'autre.

Quelques secondes passent et nous constatons que les deux masses nuageuses ont pris contact ensembles et se mettent à s'entrelasser ensemble pour ne former qu'un seul toubillon juste au-dessus de nous. Nous somme juste en dessous de ce qu'on appelle "l'oeil" de la tornade (NDLR: Un nuage en entonnoir). Nous assistons à la naissance d'une tornade.

Comme on dit en bon québécois: "La chienne nous pogne"!

Le vent et les éclairs se multiplient. Notre tente commence à se soulever malgré le poids de notre équipement qui est à l'intérieur. Nous décidons de sortir notre équipement et de tout mettre dans l'auto en vue de quitter les lieux.

Le toit de la tente se déchire sous mes yeux et les piquets ne suffisent plus à la retenir... On réussit "in extremis" à tout faire entrer dans l'auto et on laisse la tente derrière nous en pensant revenir demain pour la récupérer.

En quittant l'endroit, après 30 minutes de grêle, on vit un vrai western.. Les foins roulent devant nous... Avec la force du vent, des branches et des troncs d'arbres passent devant nous. Les éclairs se multiplient sans cesse dans le ciel. Le ciel est bleu d'éclair et il fait très sombre.

Nous avons réussi à sortir de ce parc pour aller dormir dans un motel du village. Le lendemain matin à notre retour au parc, notre tente n'est plus là. Il ne reste qu'un petit tas de toile accroché après une table à pique-nique en acier.

C'était notre première expérience avec les "Tornado Warning"... La prochaine fois nous serons sûrement plus vigilants!

Jean-François
Québec, Canada


Cette histoire lue fois
depuis le 17 juin 2002

La nature insolite en mouvement!Le forum officiel du site Nature insoliteLaissez une trace de votre passage sur ce site!Ce qui a ete mis a jour sur le site depuis votre derniere visitePour tout savoir sur le site, la meteo, les evenements a venir, etc.Qui etes-vous, d'ou venez-vous, ecrivez-moi!Retourner au menu principal de la section