Les outils pour faire vos propre previsions!Classement des tornades de l'anneeAmateurs inscrivez-vous!Les videos de tornadesLe site meteo de la semaineAnecdotes meteorologiquesLes nouvelles du siteInformations sur le site
Click here for english version
Images de foudreImages de tornades au CanadaImages d'ouragansImages de nuagesImages d'orages captees par ces camerasDivers phenomenes de la nature en imagesReportages et images sur mes chasses a l'orage


Chez les voisins

Le 23 juin est une journée bien spéciale. C’est le jour d’anniversaire de mon père. Cependant, le 23 juin 1997 fût encore plus spécial. J’avais 9 ans et je m’en souviens comme si c’était hier.

C’était une journée magnifique très ensoleillée avec beaucoup de chaleur et d’humidité. Lorsque la fin de l’après-midi s’amorçait et que nous retournions à notre maison de Gatineau après une journée de baignade et de fête, le ciel commençait à s’assombrir et quelques petites cellules orageuses semblaient se former à l’horizon. Rien d’inquiétant.

À notre arrivée, les voisins d’en face nous ont invité à fêter chez eux pour la soirée. Notre heure du souper fût chez nous et nous remarquions que le ciel s’assombrissait de plus en plus vers le nord-est. Au début, nous étions sûrs que nous serions épargniés car nous étions habitués de voir arriver les orages par le sud-ouest. Or, ce soir-là, ce n’était pas le cas.

Le ciel était devenu très menaçant, un mur noir foncé se dessinait dans le ciel, déchiré par de nombreux éclairs. Le tonnerre, très sourd, se faisait entendre.

Quelques minutes plus tard, le vent se levait et déjà quelques rafales se pointaient. Pendant que mes parents rangeaient rapidement les chaises du patio, je contemplais ce ciel qui me donnait des frissons. Les éclairs orangés partaient du sommet blanc de l’enclume qui semblait se gonfler indéfiniment.

Vers 18h30, on a eu tout juste le temps de se rendre chez nos voisins avant que la pluie tombe avec une rare intensité. Le vent, puissant, projetait la pluie dans les vitres comme si nous étions dans un lave-auto. On ne pouvait même plus distinguer notre maison l’autre côté de la rue. Un mur d’eau se dressait devant nous.


Le vent devenait de plus en plus fort, et nous étions vraiment inquiets. Les autres voisins couraient après leur meubles de patio qui s’envolaient. De la grêle se mit à tomber mais pas en grande quantité. Nous arrivions à peine à voir l’arbre en face de la maison (4m de hauteur environ) qui semblait avoir un élastique à la place du tronc : ses branches (qui était assez hautes) touchaient la pelouse tellement le vent était puissant!

L’électricité coupa et on entendait le vent siffler comme jamais je l’avais entendu. Des branches d'arbres arrachées ont heurté la grande vitre. Les éclairs étaient très nombreux et tombaient proche de nous. Ma mère n’a pas eu du mal à convaincre le groupe de descendre au sous-sol.

Nous avions tous peur et mon frère était blanc comme un drap, traumatisé. Tout ça a duré une vingtaine de minutes, et le vent avait soudainement disparu, tout comme la grêle et la pluie. Les éclairs et le tonnerre ont cependant gardé leur même intensité jusqu’en fin de soirée vers 23 heures.

Le lendemain, on constata les dégâts.

Un arbre centenaire non loin de chez nous avait été déraciné et projeté de l’autre côté de la rue, un trampoline qui était solidement ancré s’était déplacé d’environ 300 m de son lieu d’origine, de nombreuses clôtures on été détruites. Partout il y avait des bardeaux de toits éparpillés.

Parmi les arbres cassés, il y en avait un qui avait été touché par un éclair car il était divisé en V jusqu’au sol et il était calciné.

Notre gros BBQ avait été vraisemblablement soulevé et projeté sur la clôture. Il y avait une rumeur disant qu’une petite tornade avait passé à côté de notre quartier mais j’ai jamais entendu que c’était officiel.

Depuis ce temps, des craquements se faisaient entendre dans la maison au moindre coup de vent. Le reste de mon enfance, j’ai eu très peur des orages mais en même temps une passion est née et aujourd’hui je suis aux anges quand le ciel se déchaîne sur nous.

Patrick Gingras
Mirabel, Québec (Canada)


Cette histoire lue fois
depuis le 16 décembre 2005

La nature insolite en mouvement!Le forum officiel du site Nature insoliteLaissez une trace de votre passage sur ce site!Ce qui a ete mis a jour sur le site depuis votre derniere visitePour tout savoir sur le site, la meteo, les evenements a venir, etc.Qui etes-vous, d'ou venez-vous, ecrivez-moi!Retourner au menu principal de la section